mercredi 18 novembre 2015

L’analyse SWOT: 10 conseils pour la réussir

L’analyse SWOT: 10 conseils pour la réussir

 Comment bien réaliser l’analyse SWOT (Strenghs, Weaknesses, Opportunities, Threats)? Bien connue des marketeurs et incontournable dans tout plan marketing et dans tout dossier d’opportunités, d’innovation ou plan de lancement de produit nouveau, le SWOT est le pivot entre l’analyse et la prise de décision marketing. Voici 10 conseils utiles pour optimiser cette analyse:

1- Distinguer l’Externe de l’Interne

Les faits externes sont ceux qui expliquent le marché et son environnement. On les classe soit en opportunités soit en menaces. les faits internes sont ceux qui appartiennent à la marque, au Domaine d’Activité Stratégique ou au portefeuille de produit. Par exemple, L’image de marque, bien qu’elle soit perçue par le marché est un fait interne.

2- S’appuyer sur des faits, pas sur des intuitions

Eviter les « on estime », « il semblerait que » et préférer des faits, comme « le marché est en croissance », le segment a un potentiel de… ».

3- Préciser et chiffrer les données

Par exemple: « Le segment est en croissance de +8% », « Le taux de notoriété a augmenté de 2 points dans la période ».

4- Prioriser les faits

Il est conseillé de faire apparaître les faits qui ont un impact sur les décisions à prendre et à signaler les tendances émergentes qui peuvent avoir une influence. Parfois il est intéressant de prioriser en numérotant les faits, des plus significatifs aux moins significatifs.

5- Etre syntétique, aller à l’essentiel

Idéalement, une analyse SWOT tient sur une page, un slide ou un écran. L’intérêt est d’en avoir une lecture globale afin d’entrevoir l’ensemble de la situation. L’analyse doit permettre d’avoir une vision claire de l’ensemble de la situation.

6- Mettre l’analyse en perspective des objectifs généraux

L’analyse SWOT est d’autant plus pertinente que les faits sont analysés de façon à servir les objectifs généraux de l’entreprise, du DAS, de la filiale ou de la Business Unit.

7- Faire le lien entre SWOT et les recommandations

L’analyse SWOT devant permettre de confirmer ou infirmer le meilleur chemin pour atteindre les objectifs généraux, il convient de faire le lien avec les recommandations marketing. Souvent, je préconise des axes visant à 1-sécuriser les faiblesses et se prémunir des menaces, 2- consolider ses forces et 3- se développer sur les opportuntés.

8- Définir le champ d’action du SWOT

Préciser le champ de l’analyse, sur quel Domaine d’Activité Stratégique, quel marché, quelle gamme de produit ou marque.

9- Identifier les Menaces, Opportunités, Forces ou Faiblesses

Commencer par l’analyse des faits externes et les répertorier en menaces ou opportunités en vue d’atteindre l’objectif général, puis analyser les faits internes en forces ou en faiblesses, toujours par rapport à l’objectif général. Il arrive parfois qu’un fait soit à la fois une menace et une opportunité ou une force et une faiblesse, il convient de préciser pourquoi dans l’un et l’autre cas.

10- Etayer avec des annexes

Afin que l’analyse puisse donner une vision globale et en permettre la compréhension, des annexes plus explicites telles que des matrices, des synthèses d’études sont les bienvenues.